Les jardins suspendus d’Étretat mêlent art topiaire et art contemporain. Dans la photo qui suit, on voit en haut deux petites filles avec des masques à gaz, de Nicolas Vassili Barbé. Plus bas on trouve quatre figures de la série Gouttes de pluie de Samuel Salcedo. La juxtaposition de ces deux types de personnages aux attitudes complètement différentes m’a fait penser à la situation avec la COVID.

Divers

Étretat et ses jardins suspendus

Image

2 réflexions sur “Étretat et ses jardins suspendus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.