Divers

Uh oh (republié)

Image

Hier, j’ai commencé mon troisième projet 52 avec mes amis de https://regards.photo/. Le principe en est simple : publier chaque semaine une photo parmi celles prises dans la semaine qui précède. Voici, avec un jour de retard, la première de la série.

Divers

Projet 52, semaine 1

Image

La rotonde du château de Vaux-le-Vicomte permet des illuminations intérieures spectaculaires :

L’extérieur n’est pas en reste, même si j’y ai été moins sensible :

Divers

Illuminations

Image

Nicolas Fouquet, surintendant des finances, avait convié Louis XIV à une fête somptueuse en son honneur dans son château de Vaux-le-Vicomte. Il avait prévu que le roi dorme dans cette chambre à lui dédiée. Cette barrière dorée est censée y séparer l’espace privé du souverain de son espace public.

Las, Louis XIV est furieux. L’origine de la fortune gigantesque qui a permis la construction d’un tel château lui paraît suspecte. L’offre de Fouquet de lui donner Vaux ne fait que l’irriter davantage. Il décide de quitter le château sur le champ. Il aurait déclaré à Anne d’Autriche dans le carrosse qui le ramène à Paris : « Ah, madame, est-ce que nous ne ferons pas rendre gorge à tous ces gens-là ? ». Fouquet ne se relèvera pas de l’affront fait au roi, et terminera sa vie en prison. Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Fouquet pour plus de détails sur cette affaire.

Divers

Une chambre du Roi sans roi

Image

La période de Noël fait l’objet de décorations spécifiques au château de Vaux-le-Vicomte. Cette année Jean de La Fontaine (qui fut un protégé de Nicolas Fouquet) est mis à l’honneur pour le 400ème anniversaire de sa naissance.

Divers

Noël à Vaux-le-Vicomte

Image

La brique trouve toute sa place dans les annexes du château.

Divers

Aujourd’hui c’est briques à Vaux-le-Vicomte

Image

Comme la face présentée hier, celle-ci ne montre aucune brique, contrairement à ce qui avait été prévu par l’architecte. La brique permettait de baisser le prix de construction, nous a expliqué notre guide. Nicolas Fouquet a retenu la solution de luxe, à base uniquement de pierre, la brique étant réservée aux parties moins nobles du domaine.

Divers

L’autre face du château de Vaux-le-Vicomte

Image

Voici la façade côté jardins du Château de Vaux-le-Vicomte, telle qu’elle avait été prévue par l’architecte Louis Le Vau.

Voici cette même façade telle qu’on peut la voir aujourd’hui.

Ces deux façades sont remarquablement proches, même si des modifications de détail ont été apportées par les propriétaires successifs. Une seule modification significative de la structure du château a été apportée par l’architecte à la demande du propriétaire Nicolas Fouquet. Saurez-vous trouver laquelle ? Réponse demain.

Divers

Jeu des sept erreurs

Image
Divers

Envie de voyage

Image

Les rayons du soleil matinal se frayent un chemin à travers les vitraux de la salle d’honneur de la mairie.

Divers

Mairie de Cachan

Image

Toujours au parc du Héron.

Divers

Brume matinale 3

Image

Encore au parc du Héron.

Divers

Brume matinale 2

Image

Au parc du Héron.

Divers

Brume matinale 1

Image
Divers

Qui veut peut.

Image
Divers

Interdit d’interdire

Image
Divers

Fleur de ville et son gendarme

Image
Divers

Bignone

Image
Divers

Autoportrait avec un nœud papillon

Image

Les jardins suspendus d’Étretat mêlent art topiaire et art contemporain. Dans la photo qui suit, on voit en haut deux petites filles avec des masques à gaz, de Nicolas Vassili Barbé. Plus bas on trouve quatre figures de la série Gouttes de pluie de Samuel Salcedo. La juxtaposition de ces deux types de personnages aux attitudes complètement différentes m’a fait penser à la situation avec la COVID.

Divers

Étretat et ses jardins suspendus

Image

Sur la droite de cette photo, on reconnait l’aiguille creuse popularisée par Maurice Leblanc dans son roman éponyme.

Approchons-nous.

Encore un petit effort…

Divers

Étretat et son aiguille creuse

Image